Lors d’un rendez-vous avec un client, l’atelier décide du travail à réaliser sur le fichier, créé ou existant, avant l’impression.

Il existe alors plusieurs types de retouches.

Le premier concerne le travail de nettoyage du fichier, c’est par exemple le cas du dépoussiérage après la numérisation de document et de film ou celui du nettoyage des traces sur le capteur de l’appareil photographique lors de la prise de vue.

Le deuxième est la modification proprement dîte de l’image, le fait d’effacer, d’intégrer, de moduler des éléments de l’image. Il peut aussi s’agir par exemple de la réunion ou de superposition de plusieurs images.

Le troisième s’intéresse à l’optimisation de l’image c’est-à-dire à la colorimétrie, aux ajustements de la luminosité, du contraste, ainsi qu’aux améliorations techniques possibles lors d’un agrandissement.

Yoichiro Sato

Yoichiro Sato